22 septembre 2012

Pourquoi une contre-histoire de la musique?

Pour répondre à la mode des "contre-histoires". Nous connaissons celle de Michel Onfray concernant la philosophie, de Chrisophe Girard sur l'art, d'autres sur l'économie, internet etc.... Pourquoi pas la musique?.Celle-ci est trop souvent racontée de manière linéaire , ainsi pour la musique moderne , le fil relie Wagner, Malher, Debussy, Schoenberg-Berg-Webern (surtout Webern), Varèse, Boulez, Cage, Berio, Stockhausen,Messiaen,Dutilleux,Dusapin et tous les compositeurs avec l'étiquette Ircam. L'arbre ne comporte qu'une seule branche.La route n'a qu'une destination, aucun chemin de traverse , aucun détour, tout mène vers le même groupe de compositeurs,joués par les mêmes formations, avec peu ou prou le même public, aidés par les mêmes subventions...Bref,comme amateur des musiques actuelles, j'ai envie d'autres choses, de donner à mes oreilles d'autres musiques. L'arbre généalogique ne comprend pas que des relations incestueuses, il y a des lointains cousins qui sont plus interressants que les fils de famille.Ce modeste blog cherche donc à découvrir  les petits maîtres , les compositeurs méonnus, les oubliés,les marginaux.

Posté par sonate5 à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Pourquoi une contre-histoire de la musique? Pour

Poster un commentaire